LgO - Une retrospective agricole et sociale

Règles du forum

Bienvenue dans l'espace des Actualités & Evènements de la plateforme coopérative des gouttes d'O !

Pour participer aux échanges, il vous suffit de cliquer sur le sujet qui vous intéresse, puis de cliquer sur le bouton "Répondre", situé en haut à gauche de la page.

Si vous n'êtes pas encore inscrit sur la plateforme, cliquez ensuite sur le bouton "M'enregistrer"

Si vous êtes perdus, cliquez ici pour lire le pourquoi et le comment de cet outil.
Avatar de l’utilisateur
Jérémy
Messages : 4160
Enregistré le : 24 sept. 2008, 13:07

LgO - Une retrospective agricole et sociale

Messagepar Jérémy » 23 août 2011, 11:37

Trois ans ont passé depuis la création de l'association - deux ans depuis l'installation des bénévoles permanents sur la ferme associative de Val de Chalvagne - voilà une belle occasion de faire une retrospective de la génèse de notre association !

Installation
Lors de la phase de recherche de terrain, lancée à l'automne 2008, il ne semblait pas possible, selon les informations obtenues par les fondateurs, d'envisager qu'une association puisse intégralement porter un projet agricole. Cinq d'entre nous, particulièrement motivés par le projet et prêt à changer de métier pour fonder un collectif de paysans, ont donc décidé de porter un projet agricole autonome, nommé "Agricollectif !". Une fois lancée, cette dynamique devait constituée le pôle agricole de l'association et permettre d'accueillir le développement des autres aspects du projet initial, comprenant notamment les activités d'épanouissement.

Après des recherches de terrains à acheter, l'Agricollectif a identifié, fin 2008, la Foncière Terre de Liens. Outre le fait d'être basée sur des valeurs mutualistes chères à l'association, cette collaboration devait également permettre l'installation sur un terrain plus adapté, tout en garantissant le fait de le sortir de la spéculation immobilière. Le terrain de Val de Chalvagne a pu alors être très rapidement identifié, et après le montage du dossier et sa validation par le comité de la Foncière (voir fiche-projet), l'Agricollectif a pu collecter 200.000 euros de promesses d'épargne en 3 mois grâce au soutien de 200 épargnants solidaires, d'individus et d'organisations souhaitant voir se concrétiser ce projet et permettant l'installation en Septembre 2009.

Premières activités
Parallèlement, les activités de l'association étaient en dormance, mais nous continuions à rechercher les moyens d'organiser et de développer ses différentes activités. C'est alors que nous avons appris que, contrairement aux informations qui nous étaient alors communiquer jusque là, une association ne s'inscrivant pas dans une activité marchande aurait bien la possibilité de s'installer en tant qu'exploitant agricole ! C'est donc lors de l'AG du 10 Octobre 2009 que nous avons acté la fusion entre l'Agricollectif et l'association les gouttes d'O. Outre le fait de permettre la réintégration de l'agriculture au sein de l'association, comme le prévoyaient les premières ébauches du projet associatif rédigées mi-2008, ce choix a également permis d'intégrer la dynamique d'innovation sociale au sein de l'activité agricole.

Le Jardin Coopératif, lançé en Avril 2010 au sein de ce qui sera nommé plus tard la Nourricière, a donc pu être la première activité mutualisée expérimentée par l'association, visant à répondre au besoin alimentaire sur des bases d'autogestion et de mutualisation des bénéficiaires. Les perspectives initialement établies par l'Agricollectif ont donc naturellement évolué : d'un projet agricole essentiellement centré sur du maraichage commercialisé en circuit court, la dynamique impulsée par les membres du Jardin s'est orientée vers une très grande diversification des productions distribuée au sein des Jardiniers. En terme de rendement agricole, le développement est donc plus progressif que prévu - car dépendant du nombre et de l'investissement des membres actifs - bien que la cadence de la diversification des productions tende à compenser largement ce constat. De par la nature de notre association, c'est cependant sur le plan social que le gain et le plus significatif. Il provient autant d'un accès au Jardin ouvert à tous les budgets et toutes les disponibilités, que du bon fonctionnement du système de gouvernance collégiale - le tout mêlant une importante mixité sociale et géographique favorisant également un lien ville-campagne chargé de sens.

Le Lab'O, deuxième activité mutualisée de l'association, basée sur les besoins liés à l'épanouissement et l'évolution personnel et inter-personnel, a été relancée cette année après avoir été suspendue l'année dernière. Là où, pour nombre d'entre nous, nos besoins sociaux sont souvent répondus à la marge de nos vies, les quelques activités hebdomadaires ou ponctuelles proposées cette année ont été pleinement satisfaisante. Les promesses de cette dynamique encore balbutiante nous semblent bel et bien confirmées et tous les élans à la co-construire sont accueillis.

Prochaines activités
Toujours sur la base de l'expérimentation de ce modèle d'organisation économique et solidaire favorisant l'autoresponsabilisation de chacun et de tous, une troisième dynamique basée sur les besoins associés au vivre ensemble est entrain d'être explicitée, ouvrant la perspective de mutualisation de lieu de séjour ou de résidence.

Pour terminer, les deux dynamiques inter-organisationnelles de l'association, la Collective et la CREAS, ont également été explicité et validé lors de la dernière AG. La Collective constitue l'organisation de conservation collective, et vise à mutualiser tous les besoins des autres organisations liés à l'intégrité générale de l'association. La CREAS, quant à elle, est la dynamique qui mutualise le besoin d'un développement de moyens (outils, méthodes et mode d'organisation) fidèle à l'esprit initial de l'association, aujourd'hui nommé autoresponsabilisation solidaire, dont nous aurons l'occasion d'écrire et de reparler prochainement, notamment lors de la Journée d'Inauguration de la CREAS, le 4 Septembre (en savoir plus).

Outre le fait d'informer sur les fondements, les projets et l'état actuel des expérimentations sociales menées, cette journée marquera l'inscription de l'innovation sociale en tant que force centrale animant l'association depuis son origine. L'affinement de l'expérience de l'autoresponsabilisation, tout autant que les synergies grandissantes avec d'autres acteurs de l'Economie Sociale et Solidaire, et en particulier avec d'autres lieux de vie expérimentant la coopération au quotidien (voir communiqué), contribuent à dessiner les contours de l'identité de l'association : un mouvement naissant de recherche et d'expérimentation des moyens d'un vivre, oeuvrer et évoluer ensemble où la différence de chacun cultive la richesse commune.

Aujourd'hui, une trentaine de personnes de la région s'implique dans les différentes organisations de l'association, chacune contribuant selon le degré d'investissement qui lui convient, et les fondamentaux se construisent rapidement pour permettre à l'association de poursuivre son mouvement d'ouverture et de développement.

La rétrospective nous semble également être une bonne occasion de se retourner vers chacun des êtres et chacune des organisations qui a cru et croit en l'aspiration que nous portons, et de les remercier chaleureusement et sincèrement de leur audacieuse générosité.

Que vive la Vie, ici et partout !

Jérémy pour les gouttes d'O
...goutte dans un Océan...
...gardien de la Vie...

"La seule véritable erreur consiste à ne pas oser en commettre"

Retourner vers « Archives »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité