Ce qu'auto responsabilisation m'évoque

Pour poser une question, exprimer un retour ou discuter librement avec les membres - Accessible à tous les utilisateurs
Avatar de l’utilisateur
Bertrand
Messages : 102
Enregistré le : 15 nov. 2009, 21:28

Ce qu'auto responsabilisation m'évoque

Messagepar Bertrand » 04 janv. 2010, 19:54

S'engager à l'auto responsabilisation, c 'est s'engager à être responsable de ses actes mais aussi de ses interprétations, de ses attentes, projections et leurs conséquences.
C'est autoriser l'expression de l'autre (même avec sa forme propre), même si c 'est pour dire "là je ne t'aime pas...", "j'ai peur..","j'ai besoin..","je n'aime pas entendre.."
Ce peut être aussi rappeler ou informer des risques et conséquences de tel ou tel acte.
L'auto responsabilisation fonctionne d'autant mieux que les effets des actes, ainsi que la réalité (ou leur perception) ne sont pas artificialisés.

Ce que j'aime dans cet engagement, c'est être encouragé, du coup, à ne rien attendre des autres, si ce n'est cet engagement réciproque, qui se respecte plus ou moins facilement selon les situations ou les personnes.

Du coup, tant que les choses ne sont pas dites clairement, on ne peut pas trop supposer de sous entendus.
C'est un peu comme un contrat moral comme quoi il n'y a pas de sous-entendus à interpréter.
On ne peut pas me reprocher que je n'avais pas vu que.......Enfin, l'autre peut le faire mais ce reproche lui appartient.

C'est aussi, pour moi, un engagement (ou du moins un essai) de ne pas retirer à l'autre sa responsabilité en artificialisant la réalité.
L'assistance systématique peut en être une illustration. On peut même aller jusqu'à justifier l'assistance comme un acte de "générosité" pour justifier ses ancrages ou son manque de respect de la responsabilité de l'autre.

C'est une démarche qui se rapproche de la "vacuité" de la lucidité dans le sens que je choisis alors de rester centré en moi, sans me projeter trop sur l'effet sur les autres pour essayer d'être entier, et ne pas rentrer dans un cercle vicieux d'adaptation à l'autre.
Je crois que respecter l'autre c'est avant tout se montrer tel qu'on est, même si cela risque de gêner l'autre, tout en évitant la provocation.


Cette notion comme point de départ pour un projet collectif me semble une très bonne idée.
Je me rends compte que les idées que j'avais exprimées dans la charte de la ferme du collet notamment concernant les relations humaines gravitaient autour de cette notion.

Faut il interdire, ou empêcher un enfant de dire des "gros mots"?
A mon avis, une réaction forte des parents transmets à l'enfant que l'acte de dire des "gros mots" contient un pouvoir important. On peut considérer que c'est son expression du moment sans y porter autre chose. Cette expression ne gène physiquement personne. Ce ne sont que les projections sur ces mots qui leur donne une consistance.
L'absence de réaction (détachement des parents, sans pour autant perdre l'attention sur l'expression de l'enfant) évite d'y donner du pouvoir. Reste que l'enfant n'a pas l info que cela me gène éventuellement.
Les parents peuvent, peut être, à un autre moment (pour éviter l'effet d'importance) exprimer leur besoin.

Avatar de l’utilisateur
Jérémy
Messages : 4154
Enregistré le : 24 sept. 2008, 13:07

Re: Ce qu'auto responsabilisation m'évoque

Messagepar Jérémy » 05 janv. 2010, 17:52

Waw... Tu lances là un sujet qui m'apparait aussi immensément vaste qu'intensément précieux...et également extrêmement simple.

Certaines de tes réflexions me font échos, et d'autres pas, en tout cas, tel que je les comprends...mais je ne me sens pas de plonger aujourd'hui.
...goutte dans un Océan...
...gardien de la Vie...

"La seule véritable erreur consiste à ne pas oser en commettre"

Avatar de l’utilisateur
Liby
Messages : 556
Enregistré le : 09 oct. 2008, 23:07

Re: Ce qu'auto responsabilisation m'évoque

Messagepar Liby » 08 janv. 2010, 21:12

Yeh...Bertand, j'aime beaucoup ta belle présence. J'aimerais me lancer dans des échanges comme celui-là mais pour le moment via forum ce n'est pas facile pour moi, je préfère le vive voix...
A bienvite ;)

gouttedarielle
Messages : 280
Enregistré le : 19 oct. 2008, 21:40

Re: Ce qu'auto responsabilisation m'évoque

Messagepar gouttedarielle » 09 janv. 2010, 17:59

l' auto responsabilité me rassure chez les autres, car je me sens libre de me dire dans mes moments d'agacement, de colère ou de tristesse sachant qu'ils me laisseront la responsabilité de mes ressentis même s'ils en ont été les déclencheurs.
personnellement je me sens beaucoup plus heureuse depuis que j'ai compris que j'étais seule responsable de ma vie et que je pouvais l'améliorer.
heureuse de pouvoir partager ça avec vous qui me comprenez!!
:grosbisous: à tous

Avatar de l’utilisateur
Jérémy
Messages : 4154
Enregistré le : 24 sept. 2008, 13:07

Re: Ce qu'auto responsabilisation m'évoque

Messagepar Jérémy » 09 janv. 2010, 18:02

:grosbisous:
...goutte dans un Océan...
...gardien de la Vie...

"La seule véritable erreur consiste à ne pas oser en commettre"

gouttedarielle
Messages : 280
Enregistré le : 19 oct. 2008, 21:40

Re: Ce qu'auto responsabilisation m'évoque

Messagepar gouttedarielle » 09 janv. 2010, 18:12

:grosbisous: zérémy

Avatar de l’utilisateur
Guillaume
Messages : 262
Enregistré le : 31 déc. 2009, 19:42

Re: Ce qu'auto responsabilisation m'évoque

Messagepar Guillaume » 30 janv. 2010, 15:14

Pour ma part, l'auto-responsabilité est un concept lumineux, qui m'a éclairé grandement. Cependant, depuis mon retour, je mesure également la tâche qui en découle.
Je suis totalement paumé dans le tsunami de besoins qui s'expriment en moi, et je me noie dans la tentative de les définir clairement puis de les satisfaire.
Je me retrouve donc dans une situation que je connais bien : la survie

Je m'anesthésie à grand coup de jeux sur ordinateur, ça me permet de court-circuiter les signaux douloureux et brumeux que mon esprit m'envoie.

Je cherche donc des outils permettant de procéder à une réelle analyse de mes besoins.

Si vous avez des conseils à me donner, je prend (je PREND !!!!!!!!!!)

:D

Avatar de l’utilisateur
Jérémy
Messages : 4154
Enregistré le : 24 sept. 2008, 13:07

Re: Ce qu'auto responsabilisation m'évoque

Messagepar Jérémy » 30 janv. 2010, 17:05

Une amitié véritable ?

C'est sans doute la seule chose dont nous avons véritablement besoin pour aborder le chemin de la libération. Une relation dans laquelle nous prendrions soin de cultiver une confiance indéfectible et absolue. Et personnellement, pour que cette relation soit saine, cela ne me semble envisageable que sur une base implicite ou explicite d'autoresponsabilité commune.

En fait, il ne s'agit toujours que de transparence et de lucidité...

Sinon, comme tu sembles sentir un "trop-plein", le fait de laisser un peu décanter me semble une bonne piste.

Content de te lire par ici :)
...goutte dans un Océan...
...gardien de la Vie...

"La seule véritable erreur consiste à ne pas oser en commettre"

gouttedarielle
Messages : 280
Enregistré le : 19 oct. 2008, 21:40

Re: Ce qu'auto responsabilisation m'évoque

Messagepar gouttedarielle » 30 janv. 2010, 20:15

:salut: :grosbisous: :content: :salut:

Avatar de l’utilisateur
Guillaume
Messages : 262
Enregistré le : 31 déc. 2009, 19:42

Re: Ce qu'auto responsabilisation m'évoque

Messagepar Guillaume » 30 janv. 2010, 21:25

Ce trop plein n'est plus d'actualité.

Mais je sens que j'ai des difficultés par rapport à ma relation à vous tous, mes amis. Et particulièrement avec toi, Jérémy.
Je sens une fracture tellement intense entre mon expérience à chalvagne et mon quotidien à sucy en brie...L'imprégnation de votre présence a crée le terreau favorable à mon ouverture, qui est délicieuse et me permet de me révéler.
Mais c'est ici, avec ma famille, mes relations souvent pleines de peurs cachées que se trouve ma réalité d'aujourd'hui.

En fait, j'ai peur que la libération à laquelle j'ai gouté en votre présence me ferme à votre amitié et que les résonnances spirituelles empêchent les résonnances affectives. nous en avions discuté lors d'un cercle de transparence, et la difficulté que nous ressentions reste d'actualité.

J'ai ouvert beaucoup de portes à mon retour ici, et ces relations demandent à être cultivées.

Seules de grandes souffrances me permettent les changements auxquels j'aspire. C'est peut être ce que j'ai gagné de plus précieux en votre compagnie. De grandes souffrances qui expriment le besoin de profonds changements.
J'en ai conscience, et au fond je me réjouis. Mais la clarté laisse place à la brume.

Je ne sais pas trop ou je veux en venir.

Et j'hésite à vous exprimer mon amour et ma gratitude. J'ai du mal à garder cette simplicité. Pourtant, je pense souvent à vous, et à ces quelques jours de vérité.


Retourner vers « Discutons avec les gouttes d'O »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité